Il s’agit de choisir entre deux énergies bien
différentes afin de choisir la façon de se présenter lorsque l’on fait
l’acquisition d’un crâne. Êtes-vous un gardien ou un porteur de crâne. Quelle
est la dénomination qui vous correspond le mieux ?

Aux États-Unis, lors de mes différents voyages au
sein de la communauté des crânes de cristal, les américains se disent « gardiens
de crânes ». Mais que gardent-ils réellement ? Bien sûr nous devons
être attentifs afin de préserver au mieux nos précieux compagnons cristallins.
Une forme de vigilance peut même être de bon aloi lorsqu’il s’agit de les
confier entre certaines mains ou pas, car après tout il nous appartient de
décider qui peut toucher nos crânes ou qui n’est pas le bienvenu pour poser ses
pattes dessus. Ainsi le gardien joue-t-il un rôle important de protecteur envers
les énergies qui passent à travers ses crânes.

Mais les crânes ne sont-ils pas assez grands pour se
garder eux-mêmes ? Si j’en crois les crânes de la Crystal TEAM qui ont
défié le temps et les différents obstacles à travers les âges et qui sont
parvenus à rester non seulement intacts, mais toujours actifs et connectés avec
tous les êtres qui les ont eus en mains, je dirais que les crânes savent dans
quelles mains aller et comment éviter les mauvaises rencontres.

Les énergies et entités qui ont fait le choix
d’utiliser ces crânes, afin de créer un lien entre les différentes dimensions et
les humains qui les détiennent, me paraissent bien à même de se garder
elles-mêmes. En revanche il importe que ces crânes en tant que réceptacles
puissent continuer à circuler de mains en mains, au fil du temps, afin que la
connaissance et les consciences puissent se déployer. Il est donc nécessaire
que des porteurs soient présents et prêts à les emporter partout où ils seront
à pouvoir travailler en diffusant la lumière. Alors à vous de choisir, et
j’imagine que vous compris pourquoi sur ce site je parlerais toujours de porteurs J